Les destinations qui auront la cote en 2016 …

Un Best Of déterminé par Lonely Planet pour vous inspirer dans vos futurs voyages.

cubaParmi les cadeaux de fin d’année figurent également des voyages à (s’)offrir. Si vous manquez d’inspiration ou si vous cherchez tout simplement à surprendre, voici dix destinations originales pour tous les budgets. Un classement établi par Lonely Planet, qui donne déjà envie de partir.

 

 

 

Transylvanie (Roumanie)

Certes, la simple évocation de la Transylvanie fait référence à ces châteaux monumentaux dont le moins célèbre n’est assurément pas celui de Dracula. Mais la Transylvanie, c’est bien plus que cela. On y retrouve en effet de nombreuses galeries d’art, des ours en liberté et des pistes de poudreuse dans les Carpates qui méritent le détour. “Dans un ouvrage récent, l’éditeur Phaidon a d’ailleurs désigné Cluj-Napoca comme l’une des cités artistiques de demain, et la ville de Brasov attire autant les chasseurs de vampires que les assoiffés de vie nocturne” , pointe notamment Lonely Planet.

L’ouest de l’Islande

Pour les amoureux de la nature, c’est une destination à ne pas manquer. À découvrir, des “glaciers auréolés de nuages, champs de lave tourmentés creusés de tunnels gigantesques, cascades vrombissantes et vastes étendues verdoyantes qui font le bonheur des cavaliers. La péninsule de Snæfellsnes, longue de 90 km, et le parc national du Snæfellsjökull sont dominés par l’étincelante calotte glaciaire du Snæfellsjökull, immortalisé par Jules Verne dans son Voyage au centre de la Terre. Phoques, macareux et quantité d’autres oiseaux de mer batifolent en contrebas, sur le littoral.”

Vallée de Viñales (Cuba)

Là aussi, les paysages sont à couper le souffle. Viñales est un véritable havre de paix où loger chez l’habitant permet de profiter du calme et des balades dans les grandes étendues verdoyantes. Découverte des champs de tabac ou baignade dans une des nombreuses grottes sont aussi au programme. Mais Cuba, c’est aussi la vie, la musique, des bars animés aux rythmes endiablés où débuter la soirée avant de se retrouver autour d’une table authentique chez l’habitant où la langouste n’est pas rare au menu.

Vignobles de Frioul (Italie)

Il n’y a pas que les vignobles français, pardi ! La région de Frioul a réussi à sortir quelques pépites que l’on retrouve aujourd’hui dans les plus grandes maisons. Blancs aromatiques, rouges acidulés et surprenants vins oranges jalonnent une route des vins qui reste encore peu fréquentée, même par les Italiens. On ne vous fait pas l’affront de vous vanter la cuisine italienne, parmi les plus réputées au monde.

Waiheke Island (Nouvelle-Zélande)

Le paradis des kiwis est aussi une contrée aux criques et plages de rêve. Entre luxe et bohème, selon les envies, à 35 minutes à peine d’Auckland, dans une région où les hippies semblent encore bien présents comme en témoignent ces nombreux artistes qui y ont établi leurs quartiers. Le lieu est aussi réputé pour ses sports nautiques…

Auvergne (France)

Si l’on connaît tous les célèbres volcans d’Auvergne, la région reste cependant encore très peu visitée. Le territoire a cependant su évoluer pour proposer une multitude d’activités de plein air ou artistiques aux touristes las des stations balnéaires archibondées.

Hawai (États-Unis)

Longtemps cantonnée à ses plages de sable blond et ses spots de surfeurs, Hawaï présente bien d’autres atouts. À commencer par sa gastronomie. 2016 sera aussi chargée sur le plan historique puisqu’on célébrera notamment le 75e anniversaire de l’attaque de Pearl Harbour ou encore le centenaire de deux des principaux parcs nationaux de l’île.

Bavière (Allemagne)

Paysages, patrimoine et accueil ont fait la réputation de la Bavière. Sans oublier la capitale bavaroise, Munich, une ville où musées et palais le disputent aux merveilleux paysages. Sans oublier la célèbre Oktober fest. 2016 sera placée sous le signe de la bière avec le 500e anniversaire du Reinheitsgebot. En vertu de ce décret sur la pureté de la bière pris en 1516 par les ducs bavarois, seuls l’orge, le houblon et l’eau étaient autorisés dans le brassage du précieux nectar.

Costa Verde (Brésil)

L’an prochain, le Brésil vivra à l’heure des Jeux Olympiques. Mais pour fuir quelque peu la ferveur qui s’emparera une nouvelle fois de Rio, la Costa Verde et son littoral préservé, des sommets émeraude, des îles tranquilles, des cascades rafraîchissantes et d’époustouflantes plages quasi désertes ont de quoi séduire. L’Ilha Grande réserve aussi quelques surprises, ayant servi de repaire aux pirates, abrité une léproserie ou de prison pour grands criminels et prisonniers politiques.

Sainte-Hélène (Grande-Bretagne)

Cette minuscule île perdue dans l’Atlantique va vivre un tournant dans son histoire en 2016. Isolée, elle sera désormais plus accessible grâce à l’inauguration de son aéroport. Mais elle gardera encore longtemps sa singularité qui fait son charme.

Déconnectés, vous le serez assurément car les réseaux GSM y sont totalement aléatoires, mais qu’importe, on y vient pour sa quiétude et ses paysages majestueux.

 

Sources :: La Libre, 27 décembre 2015